Influence : Processus par lequel la façon de penser ou le comportement d’une personne ou d’un groupe est affecté par l’action d’untiers.

Les médias sociaux ont ce vice de faire croire qu’un réseau est une audience acquise. Or, posséder des followers sur Twitter ou des fans sur Facebook ne signifie pas nécessaire avoir une quelconque influence sur leur comportement, loin de là.

Nous sommes ici dans des logiques quantitatives aisément observables mais qui trompent sur la nature réelle des rapports d’un individu à sa communauté.

Le constat pourrait paraître évident.  Et pourtant.

Fainéantise ? Mauvaise compréhension des véritables enjeux ? Logiques traditionnelles ? Frilosité ?  Le champs des réponses possibles et plausibles est fertile. Nombre d’entreprises tombent dans le piège.  Ou veulent tomber dedans.

La recherche d’influenceurs ne se fait pas d’un claquement de doigt, par une simple recherche d’audience. Il faut qualifier les rapports, comme le ratio d’interactions par exemple ou leur nature exacte, s’assurer que la ligne éditoriale correspond à son produit …. Bref, il s’agit là d’une démarche bien plus complexe qu’elle n’y parait de prime abord, et ce ne sont pas quelques algorithmes futiles qui vous aideront dans vos démarches. Votre meilleure arme ? La patience, l’abnégation … une recherche longue et minutieuse pour éviter les écueils du paraître.

Vous pourriez alors être très étonné de constater que certaines personnes avec des audiences restreintes puissent avoir une influence réellement plus importante que des gros comptes.

A titre personnel, et parce que je ne cache pas cette réalité, j’ai 13 000 followers sur Twitter, et dirige un groupe de près de 10 000 membres sur LinkedIn. Une bonne audience donc au vu de certains qui me bombardent de communiqués de presse. Si demain vous me demandez de promouvoir vos aspirateurs, vous serez très déçu … vraiment très déçu.

Recent Posts
Product Discovery